Investir dans une résidence seniors : avantages et inconvénients

Vieillissement de la population, les résidences-services dédiées aux seniors ont le vent en poupe ! Pour savoir si ce type d’investissement locatif est fait pour vous, voici la liste de ses points forts et de ses points faibles…

Quels sont les atouts d’une résidence seniors ?

> L’un des avantages des résidences seniors réside dans le fait qu’elles s’adressent à un marché locatif porteur, celui des personnes âgées autonomes. Selon l’Insee, d’ici 2020, un Français sur trois aura plus de 60 ans. Et à l’horizon 2060, les centenaires seront plus de 200 000 ! L’offre en termes de logements qui soient adaptés aux besoins de nos aînés étant insuffisante, investir dans une résidence seniors devrait vous garantir de faire le plein de locataires.
> Investir dans une résidence seniors permet de s’appuyer sur des revenus locatifs garantis. En vertu du bail commercial qui vous lie, l’exploitant de la résidence s’engage à vous verser vos loyers pendant toute la durée du contrat, que votre logement soit vide ou qu’il soit loué.
> La rentabilité dont elle permet de profiter constitue un autre attrait de la résidence seniors. Sur l’année, son rendement dépasse souvent les 4 %.
> En jouant la carte de la résidence seniors, vous vous constituerez progressivement un patrimoine immobilier que vous pourrez transmettre à vos enfants, occuper vous-même ou revendre.
> Parce que la gestion locative est déléguée à l’exploitant de la résidence, vous gagnez en tranquillité. C’est l’exploitant qui se charge de faire visiter votre logement, d’établir l’état des lieux, de facturer les loyers, etc.
> L’investissement en résidence seniors permet de profiter d’avantages fiscaux : remboursement de la TVA, réduction d’impôts, amortissement du logement et des meubles, défiscalisation de vos revenus locatifs…

Quels sont les inconvénients de la résidence seniors ?

> Un logement en résidence seniors coûte bien souvent plus cher à l’achat qu’un logement classique. Veillez toutefois à ce que son prix soit en cohérence avec le marché immobilier local. Surpayer votre investissement en résidence gérée réduirait sa rentabilité et vous exposerait à un risque de moins-value à la revente.
> Le principal écueil à éviter n’est autre que l’incompétence de l’exploitant. C’est de la qualité de sa gestion que dépend la viabilité de votre investissement. Pour limiter les risques de déconvenue, assurez-vous de traiter avec un gestionnaire sérieux, doté d’une excellente réputation et présentant de solides références.
> Enfin, les charges de copropriété sont parfois élevées. À l'époque, il pouvait arriver qu’un propriétaire doive payer pour des services coûteux mais obligatoires. Alors même que son appartement était inoccupé ! Aujourd’hui, en revanche, les services que les résidences proposent sont pour la plupart « à la carte ». Ils ne sont donc payés que par les résidents qui les utilisent.